Top

Media Planet #25: Le Grand Journal, la loi Sapin et le Danemark

La fin du Grand Journal

Le Grand journal, c’est terminé le 17 mars. Canal + a décidé de tirer le tapis, ce qui était écrit, depuis la reprise en main de la chaîne par Vincent Bolloré. Le Grand Journal, qui existait depuis 2004, ne s’est jamais vraiment remis du départ de Michel Denisot, qui l’avait lancé. Au delà de la nostalgie attachée à la disparition d’une émission emblématique de la télé, c’est tout l’access, l’avant-soirée de la télévision, qui a finalement été bouleversé ces deux dernières années. Cyril Hanouna, pour C8, Yann Barthes, pour TMC, Anne-Sophie Lapix pour France 5… ont clairement rebattu les cartes de cette avant-soirée très stratégique pour les audiences. On attend toujours une réaction des chaînes historiques, notamment TF1, sur ce fameux access.

La loi Sapin s’étend à l’Internet

C’est fait! Le très attendu décret d’application encadrant la publicité digitale a été publié au Journal officiel. Ce qui veut dire qu’Internet devra, à compter du 1er janvier 2018, respecter les même règles de transparence en matière d’achat et de vente d’espace publicitaire que les autres médias, soumis depuis presque 25 ans à la loi Sapin.

Sur le fond, ce nouveau régime est une bonne nouvelle: la pub sur Internet, c’était un peu la far-west. La transparence ne devrait pas nuire. Bonne nouvelle aussi pour les médias traditionnels qui étaient soumis à ces obligations de transparence depuis des années, ce qui les pénalisait par rapport leurs concurrents du Web.

Après, ce genre de loi peut avoir des effets pervers: l’automatisation des process, la programmatique, devrait s’accélérer. La concurrence en sortira-t-elle grandie? Pour l’instant, tout se passe comme si les jeux étaient déjà faits. Google et Facebook dévorent avec avidité la plus grosse part ce gâteau de la pub sur le Web.

Les danois interpellent les Français

Une pub de L’institut Danois du cancer invite les Français à les aider à combattre  les méfaits du soleil, qui touchent particulièrement les danois. Et qui dit Français dit croissant… Selon Le Point, qui consacre un article à cette pub, la campagne va aussi interpeler les espagnols, les italiens et les Grecs. Bref, l’Europe de la pub est en marche, pour reprendre un slogan du moment…

Chaque semaine dans Media Planet, l’actualité des médias et de la communication décryptée en vidéo par François Kermoal, fondateur de Steve & Cie. En partenariat avec l’agence média 146 & Cie. N’hésitez-pas à vous abonner pour être certain de ne pas manquer un numéro…

Steve & Cie est une marque déposée.